Contact

         

123 Street Avenue, City Town, 99999

(123) 555-6789

email@address.com

 

You can set your address, phone number, email and site description in the settings tab.
Link to read me page with more information.

Blog

Le blog nutrition de Karen Vago

Filtering by Category: 2019

Les bienfaits du soleil au delà de la vitamine D

Karen

Les bienfaits du soleil ne sont pas seulement dus à la vitamine D. Il a d’autres effets très profonds sur notre santé. Bien sûr elle est à l'origine de la vitamine D que nous produisons. Mais elle a aussi des effets qui lui sont propres et qui ne sont pas attribuables à cette vitamine.

La lumière du soleil, qui semble si omniprésente, est pourtant rare dans nos vies de citadins, ou si nous passons le plus clair de notre temps dans nos maisons, bureaux ou voitures.

La docteur Zane R. Kime, dans son livre anthologique Sunlight, (Trad : Lumière du soleil) paru en 1980 faisait à l'époque le point sur les recherches scientifiques des bienfaits du soleil.

En voici quelques uns qui j'espère vous donneront envie de prendre des bains de soleil “raisonnés” dès que vous pouvez.

Sunsmile.jpg

Rendez-vous avec le soleil

L'exposition au soleil accroit l'oxygène dans les tissus et le sang, ce qui pourrait expliquer une augmentation d'énergie et d'endurance  observées après exposition au soleil. Un seul jour de soleil peut produire des effets sur plusieurs jours.

Dès que vous avez la possibilité d'aller au soleil même si c'est seulement pendant quelques heures, faites-le. Votre énergie s'en ressentira.

Le soleil agit sur la force musculaire semblable à ce que peut faire un programme d'exercices physiques. Et cet effet ne serait pas du à la vitamine D.

Les hommes ont un avantage particulier à s’exposer au soleil: c’est la production de testostérone qui est engendrée et qui contribue au développement musculaire. Les hommes, vous savez quoi faire maintenant !

Au soleil la tension diminue, ainsi que le cholestérol et les niveaux de sucre sanguin sont régularisés. Les diabétiques en bénéficient ainsi que ceux d'entre vous qui souffrez d'hypoglycémie.

Les bains de soleil ont un effet relaxant et calmant. Votre tolérance au stress peut être améliorée.

Le soleil a un effet anti-infectieux protégeant contre bactéries et champignons (mycoses) . Il améliore vos défenses immunitaires en augmentant certains acteurs de votre "armée intérieure".

Enfin le soleil a un effet sur votre bien-être mental. La sérotonine,  neurotransmetteur naturellement produit par le cerveau appelée aussi "feel good substance" (substance bien être) augmente en présence de lumière solaire par son passage dans l'œil (les lunettes de soleil peuvent faire barrage; ne les portez pas en permanence sauf si vous avez une raison médicale de le faire).

On a montré que la dépression de l'hiver peut être réduite aussi efficacement avec une thérapie de lumière vive comme le soleil qu'avec des médicaments.

Le soleil et la peau : ce n'est pas ce que vous croyez

Pensez-vous que le seul effet du soleil soit d'accélérer le vieillissement et favoriser le cancer ? Détrompez-vous. Le soleil bien utilisé peut embellir votre peau et vous protéger contre le cancer.

"Si les tissus de la peau sont saturés avec les vitamines nécessaires, le soleil ne vieillira pas la peau, mais il en améliorera la beauté."

Le docteur Zane R. Kime dit : "La lumière du soleil peut influencer la formation de radicaux libres et accélérer le vieillissement de la peau seulement lorsque les tissus sont déficients en vitamines et substances naturelles protectrices."

Un autre médecin aux Etats Unis, le Docteur Jonathan Wright, bien connu dans le domaine de la médecine nutritionnelle fonctionnelle, recommande depuis des années de s'exposer au soleil en veillant bien à avoir des niveaux optimum de nutriments protecteurs dans les tissus.

On a aussi observé un autre phénomène: la tolérance au soleil et au bronzage augmente aussi avec la prise d'un acide aminé, la L-Tyrosine , accompagné par ses co-facteurs le cuivre, la vitamine B6 et la vitamine C. Ce protocole a été développé par le docteur John Myers, pionnier dans l'utilisation des éléments traces en médecine.

Le docteur Jonathan Wright, conseille les nutriments suivants, qu’il considère être les plus importants pour se protéger contre les effets potentiellement destructeurs du soleil et favoriser la réparation cellulaire : les folates (B9), la vitamine B12, la vitamine A , le zinc et la vitamine C. Il les appelle le « groupe de réparation de l’ADN ».

Voici où vous trouvez ces nutriments dans votre alimentation:

  • La vitamine A se trouve dans les produits animaux: le foie, (de poulet, de canard, de veau, de broutard, de bœuf), les jaunes d’œufs, le beurre et le foie de morue. Vous allez me dire mais les caroténoïdes c’est de la vitamine A! NON. Certains caroténoïdes sont des précurseurs potentiels de la vitamine A. Pour de nombreuses raisons dont une est génétique, nous ne convertissons pas bien le béta-carotène en vitamine A. Or c'est la vitamine A qui protège la peau. Ne comptez donc pas sur les caroténoïdes de vos légumes pour vous apporter la vitamine peut-être la plus importante pour avoir une belle peau.

  • Les folates sont dans le foie, les légumineuses et les légumes à feuilles vert foncé.

  • La vitamine B12 est essentiellmement dans les produits animaux: le foie, la viande et les huîtres.

  • Le zinc se trouve surtout dans la viande et aussi dans les lentilles, les noix de cajou, les graines de courge.

  • La vitamine C est abondante dans les fruits et les légumes.

On en revient toujours à la nutrition ! Elle est étonnamment puissante.

Avertissement: Cet article est écrit à titre informatif et éducatif. Il est l’opinion de Karen Vago et n’est pas destiné à vous donner un avis médical ou prendre la place d’un avis médical ou du traitement d’un médecin. A tout lecteur de ce contenu il est recommandé de consulter votre médecin ou un professionnel de la santé qualifié, concernant des questions spécifiques sur votre santé. Karen Vago ne peut être tenu responsable du contenu pour des possibles conséquances résultant de la lecture ou de la mise en place des informations de ce contenu éducatif. Tout lecteur de ce contenu, surtout ceux qui prennent des médicaments devraient consulter leur médecin avant de commencer un programme nutritionnel ou de prise de suppléments.

Le Ghee

Karen

Lorsque j’arrive au fond de mon pot de ghee, je sens qu’il manque quelque chose d’indispensable dans ma cuisine.

J’en fais depuis de nombreuses années et je l’utilise pour la cuisson, sur les légumes et sur mon pain Essène (le seul pain qui me convienne).

Le ghee est fabriqué dans les cuisines familiales depuis des millénaires en Inde où il est considéré comme un aliment de grande valeur pour la santé et même un médicament.

Les écrits sacrés de l’Inde, les Védas, donnent les instructions exactes pour faire le ghee. Ils recommandent de le faire à partir de lait fermenté. Certaines sources proposent de faire du beurre à partir de yaourt et d’autres disent d’utiliser du lait caillé.

Read More

Accro au blé?

Karen

Le blé, le gluten et sa lectine

Le gluten en général (et celui du blé en particulier), occupe le devant de la scène depuis quelques années déjà. Une autre substance, l’agglutinine du germe du blé (AGM), est longtemps resté dans l’ombre.

“L’Agglutinine du Germe de Blé" est largement responsable des effets néfastes, très répandus et difficiles à diagnostiquer du blé." (Sayer Ji dans The Critical Role of Wheat Lectin In Human Disease )

AdobeStock_116892480.jpeg

Si vous me suivez depuis un moment vous savez que je suis une disciple du Docteur Peter D'Adamo, médecin naturopathe, professeur de l'Université de Bridgeport et auteur du best seller 4 Groupes Sanguins 4 Régimes qui a fait le tour du monde.

Depuis plus de 20 ans, il met en avant le rôle des lectines dans notre alimentation. Les lectines sont des substances présentes dans les graines, les céréales, les légumineuses et certaines viandes et poissons. Elles peuvent avoir des effets indésirables sur notre santé (et parfois aussi des effets bénéfiques en cas de maladies) et ceci en fonction de notre groupe sanguin.

(Note: la présence de lectines dans certains aliments est un seul critère parmi plusieurs pour déterminer quels sont les aliments qui conviennent à un groupe sanguin ou un autre).

Le blé contient une lectine qui a fait l'objet de très nombreuses études qui ne sont pas connues du public. Le gluten lui a fait de l'ombre, et pourtant...

Une des raisons est sans doute que cette lectine du blé (AGB) ne provoque pas nécessairement de réaction immunitaire comme on peut en voir avec le gluten : allergies, intolérances ou sensibilités révélées par des tests qui peuvent être facilement faits dans un laboratoire.

Les effets potentiels néfastes de l'AGB sont nombreux et ils peuvent se faire sentir dans tous les tissus du corps en passant la barrière intestinale.

Le blé d'aujourd'hui a subi de nombreuses transformations en vue d'en augmenter la teneur en protéines pour "nourrir la planète" et ce faisant, la teneur en lectines a considérablement augmenté aussi. Par la même occasion le gluten a aussi augmenté.

L'AGB, cette lectine du blé, n'a pas besoin d'être présente en grandes quantités pour faire réagir votre corps. Vous pouvez réagir par de l'inflammation dans les intestins, contribuant à la "perméabilité intestinale". C’est une affection où la muqueuse intestinale a des minuscules "trous" à travers lesquels des substances passent depuis les intestins dans le circuit sanguin général. Cela peut entraîner des réactions de destruction dans tous les tissus du corps.

Cette lectine AGB peut contribuer à des réactions d'auto immunité, se comporter comme une toxine pour le système nerveux et empêcher nos gênes de s'exprimer sainement.

Elle a un effet scientifiquement bien connu sur la prise de poids, par son effet sur l'insuline et en perturbant la régulation de la satiété.

De plus, les personnes souffrant de maladie cœliaque seraient non seulement sensibles au gluten mais aussi à l'AGB, qui aurait aussi un rôle dans les symptômes.

Voilà les effets d'une seule lectine. Il y en a d'autres, beaucoup d'autres dans les graines, les céréales, les légumineuses, certaines viandes et poissons. Le Docteur Peter D'Adamo a trouvé que leurs effets sont spécifiques à votre groupe sanguin, c'est à dire qu'une lectine peut être néfaste pour un groupe sanguin sans l'être pour un autre.

Ainsi l'Agglutinine du Germe de Blé, la lectine du blé, peut vous faire réagir mais pas votre voisin.

Il existe aussi d’autres aliments qui contiennent des lectines. Certaines sont spécifiques à votre groupe sanguin, c’est à dire que selon votre groupe sanguin vous devrez éviter certaines et pas d’autres. Nous ne sommes pas tous égaux devant les lectines et le blé n’est pas nécessairement à éviter par tout le monde.

Pour savoir si vous pouvez manger du blé et aussi connaître l’alimentation qui vous convient en fonction de votre individualité génétique, physiologique et héréditaire, je vous propose de découvrir mon programme IMPULSION.

Curiosité

Savez-vous que le blé peut être considéré comme une drogue ? Lorsque la digestion est compromise par une perméabilité intestinale par exemple, la gliadine du blé peut atteindre le cerveau sous forme de gliadorphine. Là sont activés des récepteurs opiacés qui perturbent le fonctionnement du cerveau.

La communauté scientifique soupçonne son rôle dans la schizophrénie, l'autisme, l'hyperactivité.

Vous est-il arrivé de passer devant une boulangerie, ne pas résister à l'achat d'une baguette bien croustillante, et à la manger tout de suite ? Dévorez-vous le panier de pain négligemment posé à côté de vous dans un restaurant en attendant votre repas ? Adorez-vous le pain et les pâtes ? Lorsque vous ouvrez un paquet de biscuits dans l’intention d’en prendre un seul, finissez-vous le tout sans pouvoir résister ?

Les peptides psycho actifs du blé vous donnent cette envie irrésistible d'en manger. C'est ça le côté addictif du blé. 

Allergies Printanières

Karen

De plus en plus de personnes souffrent d'allergies saisonnières aujourd'hui. En faites-vous partie?

  • Vous avez les yeux rouges et qui grattent

  • Votre nez coule et vous chatouille

  • Vous éternuez

  • Votre nez est congestionné

  • Vous ne respirez pas normalement

  • Vous êtes fatigué

  • Des maux de tête se rajoutent au tableau

Le printemps est la période propice à ces réactions inflammatoires qui peuvent vous mettre dans un état de fatigue inhabituelle pendant toute la saison.

Voici le témoignage de ma cliente privée Miranda: “Pour la première fois cette année je n'ai pas pris de médicaments pour mes allergies printanières”.

Commencez dès aujourd’hui à mettre en place les stratégies qui suivent.

Faites encore plus attention à ce que vous mangez pendant la saison des allergies

Un des meilleurs moyens de rééquilibrer votre système immunitaire est de manger selon votre groupe sanguin. L’une des conséquences remarquables de ce mode alimentaire qui tient compte d’un gène significatif, celui de votre groupe sanguin, est de renforcer vos défenses. Selon le Docteur Peter D'Adamo, "Votre groupe sanguin est la clef de tout votre système immunitaire".

Vos allergies sont en effet une réaction exagérée de votre système immunitaire envers quelque chose qui est tout à fait anodin pour la plupart d'entre nous. En donnant à votre corps les aliments qu'il reconnaît comme des "amis", il se libère déjà de ce combat là.

Je me souviens d'une image que m'a donné un médecin spécialisé en médecine environnementale, il y a 30 ans, pour me décrire les allergies de mon fils. Il m'a dit que les allergies apparaissent lorsque le tonneau déborde. Le tonneau représente tout ce que l'on fait endurer à notre corps: aliments qui ne nous conviennent pas, toxines, stress, pollens, poussières, acariens... Petit à petit il se remplit. Un beau jour, c'en est trop et il déborde. "On ne peut pas vivre dans une bulle sans pollens, sans poussière, sans acariens, sans polluants mais on peut facilement agir sur notre alimentation et notre santé pour nous renforcer.” C'est ce que nous avons fait avec succès pour mon fils.

Vous pouvez affiner encore davantage votre alimentation en incluant de nombreuses autres données génétiques. Mon programme IMPULSION vous donne votre manuel personnel d’alimentation: le SWAMI GénoType. Cliquez ici pour en apprendre davantage.

Diminuez vos réactions allergiques en renforçant directement votre système digestif

Selon les différentes sources d'information, entre 60 et 80% de votre système immunitaire se situe dans  votre tractus digestif. Cela signifie que la grande majorité de ce qui constitue l'arsenal de défense de votre organisme est localisé dans votre système digestif. Tout ce que vous pouvez faire pour qu'il fonctionne de façon optimale, va améliorer vos défenses.

En premier lieu, veillez directement à l'équilibre de votre flore intestinale. Ces bactéries bénéfiques qui peuplent votre système digestif sont essentielles à son bon fonctionnement, et donc à votre immunité. Aujourd'hui on estime que nous consommons un million de fois moins de ces bactéries bénéfiques que nos lointains ancêtres.

Se supplémenter en probiotiques devient une nécessité aujourd'hui. En choisissant l'un des Polyflora, formulé spécifiquement pour votre groupe sanguin, vous donnerez à votre corps les probiotiques qui lui sont le mieux adaptés. En effet, les quatre groupes sanguins ont une flore différente les uns des autres selon une récente étude finlandaise. En renforçant votre immunité digestive vous contribuerez à soulager vos allergies.

Pour une meilleure efficacité prenez 2 capsules 2 fois par jour loin des repas, par exemple au lever et au coucher.

Libérez vos voies respiratoires en agissant sur l'hyperréactivité de vos muqueuses

La quercétine que l'on trouve dans les pommes, les oignons, le thé, les baies et bien d'autres aliments courants, par ses effets anti-allergie et anti-inflammatoire bien connus et bien étudiés, est un remède de choix. C'est un "anti-histaminique naturel", c'est à dire qu'il empêche la réaction de type allergique de se manifester. En augmentant votre consommation de ces aliments vous n'allez cependant pas en obtenir suffisamment pour avoir un effet thérapeutique sur vos allergies saisonnières.

Prenez-la en dosage concentrée avec la formule Quercetin Plus avant la saison des allergies: 300 mg 2 fois par jour loin des repas. Ensuite en cas d’allergies déclarées vous pouvez augmenter la dose jusqu’à 1000 mg par jour en plusieurs prises.

Le collinsonia est une plante originaire des Etats Unis bien connue pour son utilisation en cas de varices et d’hémorrhoïdes et notamment sous forme homéopathique en France. Aux Etats-Unis, elle est utilisée sous forme de capsules de la plante totale. Un usage moins connu est pour son effet sur les sinus et la gorge. Il peut vous aider à décongestionner et stabiliser les parois des sinus et de la gorge et minimiser la formation de mucosités. Autrement dit vous aider à mieux respirer! Collinsonia Plus se prend à raison de 1 capsule 1 à 3 fois par jour.

Irrigation Nasale

Cette pratique est ancestrale et nous vient surtout des yogis. Il s'agit d'irriguer le nez avec de l'eau additionnée de sel pour nettoyer les fosses nasales des débris et substances venant de l'extérieur qui peuvent les irriter.

Vous faites couler de l'eau salée dans vos narines avec un pot muni d’un long bec, appelé pot neti ou lota. Vous en trouverez sur internet  et dans certains magasins biologiques.

En dehors des saisons à allergies et même si vous n'avez pas d'allergies vous pouvez adopter cette pratique la matin de la même manière que vous vous lavez les dents.

Beurre de Karité

Badigeonnez les parois internes des narines avec du beurre de karité. Mettez la valeur d’une pointe de couteau sur chaque auriculaire, laissez fondre un peu et appliquez. Cela soulagera la congestion et les tissus irrités.

Je vous souhaite de respirer aisément!