Contact

           

123 Street Avenue, City Town, 99999

(123) 555-6789

email@address.com

 

You can set your address, phone number, email and site description in the settings tab.
Link to read me page with more information.

Blog

Le blog nutrition de Karen Vago

Accro au blé?

Karen

Le blé, pas juste le gluten

Le gluten en général, et celui du blé en particulier, occupe le devant de la scène depuis quelques années déjà, aux dépens d'une autre substance dans le blé, "l'Agglutinine du Germe de Blé" (AGM) qui est largement responsable des effets néfastes, très répandus et difficiles à diagnostiquer du blé." (Sayer Ji dans The Critical Role of Wheat Lectin In Human Disease )

Si vous me suivez depuis un moment vous savez que je suis une disciple du docteur Peter D'Adamo, médecin naturopathe, professeur de l'Université de Bridgeport et auteur du best seller 4 Groupes Sanguins 4 Régimes qui a fait le tour du monde.

Depuis plus de 20 ans, il met en avant le rôle des lectines dans notre alimentation. Les lectines sont des substances présentes dans les graines, les céréales, les légumineuses, les produits laitiers, et certaines viandes et poissons. Elles peuvent avoir des effets indésirables sur notre santé (et parfois aussi des effets bénéfiques en cas de maladies) et ceci en fonction de notre groupe sanguin.

Le blé contient une lectine qui a fait l'objet de très nombreuses études qui ne sont pas connues du public. Le gluten lui a fait de l'ombre, et pourtant...

Une des raisons est sans doute que cette lectine du blé (AGB) ne provoque pas nécessairement de réaction immunitaire comme on peut en voir avec le gluten : allergies, intolérances ou sensibilités révélées par des tests qui peuvent être facilement faits dans un laboratoire.

Les effets potentiels néfastes de l'AGB sont nombreux et ils peuvent se faire sentir dans tous les tissus du corps en passant la barrière intestinale.

Le blé d'aujourd'hui a subi de nombreuses transformations en vue d'en augmenter la teneur en protéines pour "nourrir la planète" et en faisant cela, la teneur en lectines a considérablement augmenté aussi. Par la même occasion le gluten a aussi augmenté.

L'AGB, cette lectine du blé, n'a pas besoin d'être présente en grandes quantités pour faire réagir votre corps. Ce dernier peut réagir par de l'inflammation dans les intestins, contribuant à la "perméabilité intestinale". Cette dernière est une affection par laquelle la muqueuse intestinale a des minuscules "trous" par lesquels des substances passent depuis les intestins dans le circuit sanguin général, alors qu'elles ne devraient pas s'y trouver. Cela peut entraîner des réactions de destruction dans tous les tissus du corps.

Cette lectine AGB peut contribuer à des réactions d'auto immunité, se comporter comme une toxine pour le système nerveux, empêcher nos gênes de s'exprimer sainement.

Elle a un effet scientifiquement bien connu sur la prise de poids par son effet sur l'insuline et en perturbant la régulation de la satiété.

De plus, les personnes souffrant de maladie cœliaque seraient non seulement sensibles au gluten mais aussi à l'AGB, qui aurait aussi un rôle dans les symptômes.

Voilà les effets d'une seule lectine. Il y en a d'autres, beaucoup d'autres dans les graines, les céréales, les légumineuses, les produits laitiers, certaines viandes et poissons. Et le docteur Peter D'Adamo a trouvé que leurs effets sont spécifiques à votre groupe sanguin, c'est à dire qu'une lectine peut être néfaste pour un groupe sanguin sans l'être pour un autre.

Ainsi l'Agglutinine du Germe de Blé, la lectine du blé, peut vous faire réagir mais pas votre voisin.

Il en est ainsi des autre lectines que l'on trouve dans nombre d'autres aliments, et que vous éviterez en suivant l'alimentation selon votre groupe sanguin.

Curiosité

Savez-vous que le blé peut être considéré comme une drogue ? Lorsque la digestion est compromise par une perméabilité intestinale par exemple, la gliadine du blé peut atteindre le cerveau sous forme de gliadorphine. Là sont activés des récepteurs opiacés qui perturbent le fonctionnement du cerveau.

La communauté scientifique soupçonne son rôle dans la schizophrénie, l'autisme, l'hyperactivité.

Vous est-il arrivé de passer devant une boulangerie et de ne pas résister à l'achat d'une baguette, et à la manger tout de suite ? Dévorez-vous le panier à pain négligemment posé à côté de vous dans un restaurant avant même que le repas n'arrive ? Adorez-vous le pain et les pâtes ? Lorsque vous ouvrez un paquet de biscuits pour en prendre un, finissez-vous le tout sans pouvoir résister ?

C'est ça le côté addictif du blé.  Ses peptides psycho actifs vous donnent cette envie irrésistible d'en manger.

Marx disait que la religion est l'opium du peuple. Je pense que c'est plutôt le blé !