Contact

         

123 Street Avenue, City Town, 99999

(123) 555-6789

email@address.com

 

You can set your address, phone number, email and site description in the settings tab.
Link to read me page with more information.

Préparez vous pour l'hiver avec la vitamine A

Blog

Le blog nutrition de Karen Vago

Préparez vous pour l'hiver avec la vitamine A

Karen

 

Commencez dès maintenant à vous préparer pour l’hiver. Renforcez votre système immunitaire pour qu’il vous protège au mieux contre les rhumes, grippes, gastros et autres désagréments qui vous ralentissent dans votre vie.

Il est une vitamine essentielle pour notre immunité et notre santé en général. Je trouve qu’on ne lui donne pas une place de choix.

C’est la vitamine A (rétinol). On la trouve exclusivement dans les produits animaux.

 Terrine de foies de poulet riche en vitamine A.

Terrine de foies de poulet riche en vitamine A.


(pour la recette cliquez ici)

Vitamine A et carotènes sont-ils équivalents?

Théoriquement le corps transforme les carotènes en vitamine A. En pratique cette transformation n’est pas toujours efficace. Elle nécessite en effet que certains facteurs soient réunis tels que la présence de vitamines et minéraux ainsi qu’une bonne santé pour pouvoir le faire.

Compter sur les carotènes pour vous apporter de la vitamine A est donc aléatoire. Votre corps a besoin de zinc, vitamine E, vitamine C, protéine, et d’une thyroïde en bon état de fonctionnement pour transformer les carotènes (provitamine A) en vitamine A.

Il existe aussi une raison génétique à la difficulté de conversion. Certaines personnes sont porteuses d’une variante génétique pour le gène BCMO1 responsable pour l’encodage de l’enzyme qui convertit le béta carotène en vitamine A. Autrement dit si vous portez cette variante, vous ne ne ferez pas efficacement la conversion.

Les bébés et les enfants ne convertissent pas bien.

Les végétariens et vegans sont à risque de déficience en vitamine A.

La confusion, faisant croire que consommer des carotènes est équivalent à consommer de la vitamine A, peut provenir du nom “provitamine A” que l’on donne aussi aux carotènes.

La vitamine A possède aussi des qualités propres que n’ont pas les carotènes. Il est donc important de consommer de la vitamine A en plus des carotènes.

Dans cet article je parlerai de la vraie vitamine A, celle qui ne nécessite pas de transformation avant d’être utilisée par le corps et qui se trouve telle quelle dans les aliments.


Son rôle dans notre défense immunitaire

La vitamine A a de multiples rôles et l’un des plus important est de renforcer le système immunitaire.

  • Elle permet à notre peau et à nos muqueuses de mieux nous protéger contre les microorganismes. Notre première ligne de défense se situe au niveau de la muqueuse intestinale et des voies respiratoires.

  • Elle permet aux globules blancs de mieux nous défendre

  • Elle augmente la réponse des anticorps

  • Elle a un effet anti viral significatif. Et si vous avez une maladie virale, celle-ci peut diminuer vos réserves de vitamine A rendant une éventuelle déficience encore plus prononcée.

  • Elle a un effet anti tumoral aussi

De toutes ces manières la vitamine A peut renforcer votre immunité et contriber à vous éviter les infections hivernales.

Autres rôles de la vitamine A

En veillant à avoir suffisamment de vitamine A dans votre alimentation pour votre immunité, vous bénéficierez aussi de ses autres rôles.

La vitamine A tient son nom, rétinol, d’un des premiers rôles qu’on lui a découvert : celui de contribuer à la santé de la rétine. Elle protège notre vision, la santé des yeux et favorise une bonne vision nocturne. Elle pourrait aussi avoir un rôle dans la prévention des cataractes.

Elle est nécessaire à la croissance et aux processus qui ont lieu à l’intérieur des cellules.

Elle est essentielle à la fertilité, au bon développement du fœtus et pour prévenir les défauts de naissance. (Voir ci dessous les précautions à prendre quant aux quantités).

Notre peau a besoin de vitamine A pour conserver sa santé et pour son hydratation.

La vitamine A favorise une belle dentition (emplacement des dents) et un squelette robuste dans la phase fœtale. Aux côtés de la vitamine D, elle est nécessaire au maintien d’une bonne densité osseuse tout au long de la vie.

Sources alimentaires

La vitamine A (déjà formée) est présente sous forme de rétinol dans les produits animaux et particulièrement dans le foie.

Depuis toujours les cultures traditionnelles, considéraient la consommation des abats et du foie en particulier comme des aliments de haute valeur nutritionnelle.

Les aliments riches en vitamine A sont : le beurre, les jaunes d’œufs, le foie et les abats, la crème et le lait et, c'est là est le point important… provenant d’animaux qui s’alimentent dans les champs et qui mangent de l’herbe et tout ce qui s’y trouve au passage.

Mangez du beurre. Du beurre provenant d’animaux élevés à l’herbe. Il contient également les vitamines D et K2. Les vitamines A, D et vitamine K2 sont appelées des « activateurs ». Elles sont intimement liées entre elles dans leur fonctionnement dans le corps. Nous avons besoin des 3 pour que l’un d’eux puisse jouer ses rôles efficacement.

Aussi, les minéraux, pour être bien absorbés et utilisés par le corps ont besoin du trio A, D et K2. Pour « fixer » vos minéraux, vous avez besoin de ces 3 activateurs.

Si l’herbe mangée par les vaches est celle du printemps, c’est à dire qu’elle pousse rapidement, le beurre contiendra davantage de vitamines A, D et K2. Une autre façon de reconnaître un beurre riche en ces nutriments est sa couleur : choisissez le bien jaune.

Le foie est une riche source de vitamine A. Mangez-en régulièrement. Il est aussi très dense en nutriments de toutes sortes telles que les vitamines B (surtout la B12) et le fer. Contrairement à ce que pensent certaines personnes le foie ne stock pas les toxines. Il les élimine du sang et elles sont ensuite éliminées. Si cette élimination ne se fait pas efficacement, elle sont stockées dans la graisse, d’où l’importance de manger de la viande provenant d’animaux élevés par des méthodes naturelles.

Le foie de morue en conserve que l’on trouve facilement en France, est un régal servi avec un peu de jus de citron et quelques grains de sel sur du pain fait avec des céréales qui vous conviennent. L’huile dans laquelle il baigne, est la fameuse huile de foie de morue. Surtout ne la jetez pas. Elle est précieuse.

Un autre aliment contenant de la vitamine A est l’œuf. Choisissez des œufs dont le jaune est très coloré et provenant de poules vivant dehors et mangeant vers de terre et insectes. Les vraies poules ne sont pas végétariennes !

La source de loin la plus riche est le foie.

Combien consommer

Les valeurs diffèrent selon que l’on suit les recommandations médicales officielles plutôt conservatrices ou les recommandations pour une santé optimale.

La valeur nutritionnelle de référence en France est 2600 UI par jour.

A l’autre extrémité la valeur recommandée par la Fondation Weston A Price aux Etats Unis, est de 10 000 UI et plus par jour pour un adulte. Leur mission est de rétablir les pratiques alimentaires ancestrales qui favorisaient une santé optimale. (Les femmes enceintes et les enfants doivent suivre d’autres recommandations).

La fondation a déduit des travaux du Dr Weston A. Price que les peuples indigènes devaient consommer aux environs de 50 000 UI par jour avec leur alimentation non altéré par l’industrie alimentaire.

Pour vous donner une idée de la teneur en vitamine A de certains aliments voici quelques chiffres:

Foie de veau, 100 g : 26 700 UI

Foie de poulet, 100 g : 13 328 UI

Foie d’agneau, 100 g : 24 609 UI

Foie de morue, 100 g : 30 000 UI

Beurre (vaches élevées à l’herbe), 100 g : 3571 UI

Beurre, 100 g : 2500 UI

Jaune d’œuf (gros) : 245 UI

(Ces valeurs peuvent varier selon les sources).

En mangeant une petite tranche de foie de veau (100 g) vous consommez 10 fois plus de vitamine A que la valeur nutritionnelle de référence française. Vous vous rapprochez davantage des quantités optimales probablement consommées traditionnellement par certains peuples indigènes qui mangeaient selon leurs habitudes ancestrales et étaient en excellente santé !

Précautions

La vitamine A est essentielle et en même temps il y a des limites à ne pas dépasser. En effet alors qu’une déficience en vitamine A peut être à l’origine de défauts de naissance, un excès peut l’être aussi.

Cette observation a fait beaucoup de tort à cette vitamine essentielle, et a contribué à sa réputation d’être toxique. Il s’est développé une phobie autour de cette idée qui est en grande partie une hypothèse. Cette potentielle toxicité de la vitamine A, qui fait que l’on dit aux femmes enceintes de l’éviter et de la remplacer par du béta carotène, ne survient qu’en cas de très fortes doses  données pendant de très longues périodes.

Ces doses très élevées sont aux alentours de 100 000 UI par jour pendant de longs mois. C’est difficilement atteignable en consommant des aliments riches en vitamine A naturelle ou de l’huile de foie de morue.  Il faudrait manger 100g  de foie de bœuf trois fois par jour pendant longtemps.

Des doses aussi élevées ne sont atteignables qu’en prenant de la vitamine A sous forme de complément alimentaire. Ici il s’agit de sources alimentaires de vitamine A.

Si vous avez des problèmes de santé ou si vous prenez des médicaments, avant de prendre des compléments alimentaires contenant de la vitamine A à ces doses, parlez-en avec votre médecin.

Mon conseil pour vous

En mangeant du foie animal et du foie de morue chaque semaine et en complétant avec du beurre et des œufs provenant d’animaux vivant et se nourrissant dehors, vous bénéficierez de vitamine A naturelle qui pourra contribuer à vous protéger pour l’hiver

 
 

Dossier Gratuit

Inscrivez-vous à ma newsletter Infos Santé et recevez mon dossier spécial, 7 pratiques quotidiennes pour relancer votre énergie.

Travailler ensemble

Voulez-vous de l'énergie en abondance et une bien meilleure santé? Découvrez comment nous pouvons travailler ensemble - pour vous.