Contact

           

123 Street Avenue, City Town, 99999

(123) 555-6789

email@address.com

 

You can set your address, phone number, email and site description in the settings tab.
Link to read me page with more information.

Blog

Le blog nutrition de Karen Vago

La médecine des épices

Karen

Les épices ont passionné les peuples depuis la nuit des temps. Elles ont même été traitées avec autant de respect et d'estime que l'or et les pierres précieuses. Parfois l'or était  même mis au second rang, après ces "joyaux du royaume des plantes" comme les appelle le docteur Bharat B. Aggarwal. Et pour cause.

Leur pouvoir est multiple. Elles sont un concentré aromatique avec un pouvoir de conservation des aliments ; les aliments à leur contact s'élèvent à un niveau gustatif supérieur comparé au même plats sans aromates (imaginez un poisson au court bouillon sans bouquet garni!) ; elles entrent dans la composition des parfums les plus raffinés.

Il y a un autre aspect aux épices, connu depuis les temps anciens et qui aujourd'hui intéresse la communauté scientifique au plus haut point : il s'agit de leur pouvoir médicinal.

Epices

Votre armoire à pharmacie est déjà dans votre cuisine

Déjà en 2001 dans mon livre, "Mangez Mieux selon votre Groupe Sanguin," j'avais inclus de nombreuses épices dans les recettes, en détaillant pour chacune d'entre elles les effets sur la santé.

Le docteur Bharat Aggarwal dans son livre Healing Spices, définit ainsi une épice : "Une épice est comestible, aromatique et séchée. Elle provient de la racine d'une plante, de son écorce, sa tige, sa fleur, son fruit ou sa graine. (...) Lorsque les feuilles sont séchées elles deviennent une épice."

D'après sa définition on peut considérer la menthe une fois séchée comme étant une épice. 

Presque toutes les épices agissent sur un aspect ou un autre de la digestion, propriété d'un grand intérêt parce que ce qui influence notre santé est surtout ce que nous absorbons plutôt que simplement ce que nous mangeons.

Elles ont aussi, pour la plupart, un effet antioxydant et anti inflammatoire, aidant l'organisme dans des situations telles que douleurs articulaires, douleurs digestives, migraines ou douleurs liées aux règles. Elles nous protègent contre bactéries, virus et parasites. La cannelle et le laurier ont été étudiées pour leur effet sur le diabète et la régulation du sucre sanguin. Certaines activent notre métabolisme par leur pouvoir thermogénique.

Et enfin les épices intéressent et intriguent les chercheurs en ce moment pour  leur pouvoir protecteur contre le cancer pour ne pas dire plus !

On commence également à entrevoir l'utilisation thérapeutique de certaines épices pour la maladie d'Alzheimer et de Parkinson !

Le curcuma, pour commencer par celle qui intéresse le plus les chercheurs actuellement et qui a déjà fait l'objet de plusieurs milliers d'études, est un véritable trésor médicinal.

Le docteur Bharat Aggarwal auteur du livre Healing Spices, est un chercheur en cancérologie, biochimie et immunologie. Il a fait d'importantes découvertes  scientifiques notamment autour du curcuma.

Voici ce qu'il en dit: "Récemment mes collègues et moi à l'université du Texas M.D. Anderson Cancer Center avons comparé le curcuma à des médicaments anti-inflammatoires et analgésiques ainsi qu'à des médicaments contre le cancer. (...) Le curcuma a été plus efficace pour réduire l'inflammation que l'aspirine et l'ibuprofène (...) et aussi efficace pour contrecarrer des cellules cancéreuses du sein que le tamoxifen, médicament largement utilisé pour stopper la prolifération ou la récurrence du cancer du sein. Ces résultats sont rien moins qu'étonnants."

Ses effets sur différents cancers sont très prometteurs et plus particulièrement sur le cancer du sein.

Voici quelques uns des autres effets importants et significatifs qui lui sont attribués: il peut réduire l'inflammation, avoir un effet antimicrobien (contre bactéries, virus et champignons), favoriser une bonne digestion, soutenir foie et vésicule biliaire  et réduire les douleurs. Il a aussi un effet favorable sur le système cardiovasculaire. Récemment une étude a montré qu'il pouvait protéger contre les accidents vasculaires cérébraux.

Cette épice étonnante est aussi étudiée pour ses bienfaits sur la maladie d'Alzheimer. Voici les mots du docteur Bharat Aggarwal : 

"La curcumine pourrait être le médicament du futur. (...) les études montrent aussi qu'il peut ralentir les dommages oxydatifs des neurones, réduire les dommages aux synapses neuraux, les voies de communication entre les cellules du cerveau ; et réduire les niveaux de métaux toxiques dans le cerveau qui pourraient contribuer à l'Alzheimer."

Vos articulations, tendons et ligaments bénéficieront également du curcuma.

Pour récolter ses effets thérapeutiques et médicinaux, prenez 1 à 2 cuillères à café de curcuma par jour pendant un repas contenant de la matière grasse ou du poivre. Vous pouvez aussi en mettre dans un peu de lait animal ou végétal contenant de la matière grasse.

Recette

Voici une manière délicieuse d'accommoder un reste de riz basmati. Faire chauffer un peu de ghee (beurre clarifié) ou d'huile d'olive dans une poêle. Ajouter du curcuma et remuer pendant un moment sans laisser brunir.  Puis incorporer le riz et faire chauffer tout en remuant. 

Vous aurez un riz d'une belle couleur jaune qui sera un rayon de soleil dans votre assiette et pour votre santé.

Laurier

Un des effets les plus remarquables de la feuille de laurier est son action sur le diabète de type 2. Dans une étude sur des personnes, la prise de 1 à 3 grammes de feuilles de laurier en poudre a diminué de manière significative les niveaux de sucre sanguin après seulement 30 jours. Cholestérol et triglycérides ont également diminué. 

Des études ont montré que le laurier a un effet bénéfique sur l'estomac et la digestion aidant ainsi votre capacité à bénéficier de ce que vous mangez !

Le docteur Bharat Aggarwal rapporte dans son livre que le pouvoir anti oxydant de la feuille de laurier bats tous les records comparé à celui des autres épices et herbes aromatiques. 

Comme de nombreuses épices, le laurier a un effet anti bactérien et anti inflammatoire.

Mettez des feuilles de laurier dans votre cuisine dès que vous pouvez : soupes, bouillons, pot-au-feu, poissons au court bouillon.

De quelle couleur sont les feuilles de laurier que vous avez dans votre placard ? Si elles ont pris une couleur marron, remplacez-les. Elles doivent être vertes.

Vous pouvez utiliser les feuilles fraîches de votre jardin. Elles seront plus amères et donneront un arôme plus prononcé. Pour y remédier laissez-les reposer quelques jours avant de les utiliser.

Voici une précaution importante : enlever le laurier avant de servir votre plat. La fille d'une de mes amies a avalé une feuille qui est restée coincée dans sa gorge et elle a du aller à l'hôpital pour la faire retirer ! Les bords acérés du laurier peuvent aussi blesser la bouche ou le système digestif si elle est avalée. C'est un phénomène connu des services médicaux ! 

Cardamome

Cette épice me transporte à chaque fois que je mets mon nez dans un flacon. En commençant ce texte je n'ai pas pu m'empêcher de prendre une gousse et d'en mâcher les graines !

C'est la reine des épices. Elle est traditionnellement connue pour ses bienfaits sur la digestion. Elle contribue à diminuer les flatulences, les maux de ventre, les spasmes intestinaux et la colite. 

Elle est aussi utilisée pour soigner les affections génito-urinaires comme la cystite et l'incontinence urinaire.

Cette épice au goût merveilleux peut vous remonter le moral si vous avez le blues.

On sait maintenant comment agit la cardamome grâce aux recherches scientifiques. Elle est notamment riche en substances anti-inflammatoires et notamment le cinéole.

Le docteur Bharat Aggarwal nous dit : "Une équipe de chercheurs indiens a découvert que la caramome agit comme des médicaments cholinergiques (...) responsables de la salivation, la digestion et la relaxation musculaire (...)."

Que vos médicaments soient vos épices !

On peut mâcher des graines de cardamome après un repas pour se rafraîchir l'haleine et blanchir les dents; si vous avez mangé de l'ail, pensez-y.

Vous connaissez peut-être la pratique du Moyen Orient qui consiste à mettre une gousse de cardamome moulue dans le café. Je viens d'apprendre en préparant cette newsletter que la cardamome augmente l'enzyme du foie qui métabolise ...la caféine dans la phase 1 de détoxication du foie !

Il y a beaucoup à apprendre des pratiques alimentaires traditionnelles!