Contact

           

123 Street Avenue, City Town, 99999

(123) 555-6789

email@address.com

 

You can set your address, phone number, email and site description in the settings tab.
Link to read me page with more information.

La graine de lin

Blog

Le blog nutrition de Karen Vago

La graine de lin

Karen

Le lin est connu depuis des milliers d’années et ses graines sont recommandées pour la santé depuis longtemps aussi.

Aujourd’hui, grâce à la recherche nous connaissons plus précisément leur mode d’action, les effets thérapeutiques remarquables sur la santé et les effets potentiels non encore complètement élucidés.

es graines de lin sont connues pour leur teneur en oméga 3, fibres, mucilages et lignanes. Les lignanes sont des substances actives responsables d’une bonne partie des effets bénéfiques des graines de lin.

Elles sont de loin l’aliment qui en est le plus riche.

Les lignanes des plantes sont converties par les bactéries des intestins en enterolignanes : enterodiol et enterolactone. Ils agissent comme des phyto œstrogènes qui ont pour effet, non pas d’ajouter des œstrogènesmais d’agir au niveau des récepteurs des œstrogènes des cellules pour équilibrer un état soit d’excès d’œstrogènes soit de manque d’œstrogènes.

C’est un mode de fonctionnement parfois difficile à appréhender. Nous sommes en effet tellement habitué à penser en termes de ajouter ou enlever quelque chose pour avoir un effet dans un sens ou un autre.

Ici la même substance peut avoir un effet dans des sens opposés selon les besoins du corps.

Le domaine de la santé dans lequel les lignanes ont l’effet le plus prometteur est celui de certains cancer : sein, prostate, ovaires, utérus et colon. De nombreuses études penchent dans ce sens et certaines montrent non seulement un effet préventif mais aussi curatif.

Cancer du sein.

Dans une étude on a donné un muffin contenant 25 g de graines de lin à un groupe de 19 femmes ayant le cancer du sein pendant 32 jours.  Les chercheurs ont trouvé à la fin de cette courte période que les graines de lin avaient le potentiel de réduire la croissance de la tumeur chez ces patientes.

Ils ont aussi observé une réduction des marqueurs de la tumeur et une augmentation de la mort programmée des cellules (apoptose).

D’autres études ont montré que la prise de graines de lin est associée à un moindre risque de cancer du sein surtout chez les femmes ménopausées.

Et chez les femmes avant la ménopause, la prise de 50g de lignanes pendant un an réduit le risque de cancer du sein.

Un autre groupe de chercheurs a analysé 10 études sur les effets des graines de lin sur le cancer du sein et a conclu ceci : « …le lin peut être associé avec un moindre risque de cancer du sein. Le lin montre des effets antiprolifératifs dans le tissu mammaire de femmes à risque et peut protéger contre le cancer du sein primaire. Le risque de mortalité peut aussi être réduit chez les femmes qui vivent avec un cancer du sein. »

Voilà qui est bien prometteur et qui démontre bien l’effet « médicament » des aliments.

Prostate

Messieurs, les graines de lin pourraient bien protéger votre prostate contre l’hyperplasie bénigne de la prostate et même le cancer.

Dans une étude de 2015, on a donné un extrait de graines de lin pendant une période relativement courte de 8 semaines à 40 hommes qui venaient d’être diagnostiqué avec une hyperplasie bénigne de la prostate.

Les symptômes associés avec cette affection (vidange incomplète de la vessie, faible débit, et « forcer pour uriner ») ont tous été améliorés. Le groupe placebo n’a pas montré d’amélioration statistiquement significative.

Comme le dit Sayer Ji de Greenmedinfo.com :

« … l’hyperplasie bénigne de la prostate tombe dans la catégorie des conditions qui impliquent la croissance anormale du même tissu épithélial dans lequel un cancer peut émerger. Comme on a trouvé queles graines de linpeuvent prévenir et faire régresser des tumeurs cancéreuses de l’épithélium, tel que le cancer du sein, il est fort probable que la consommation de graines de lin puisse aussi être la meilleure police d’assurance qui existe pour prévenir le développement d’un cancer de la prostate. »

Une étude de 2008 a montré qu’une supplémentation en graines de lin donnée pendant 21 jours avant chirurgie, a réduit le taux de prolifération des cellules du cancer de la prostate.

Deux lignanes dans le lin réduisent la croissance des cellules cancéreuses de la prostate probablement par des mécanismes hormonaux et non-hormonaux.

Les symptômes de la ménopause

Cette période de la vie peut être bien désagréable pour certaines femmes qui finissent par avoir recours au traitement hormonal substitutif.

Dans une étude récente la prise de graines de lin a amélioré les symptômes de la ménopause autant que le traitement substitutif sans les effets secondaires de celui-ci.

En effet l’étude a aussi mesuré la qualité de vie des participantes des 2 groupes par un ensemble de critères établi par un questionnaire.

Comparé au groupe sous traitement hormonal substitutif, le groupe recevant les graines de lin a vu leur qualité de vie augmenteralors que le groupe recevant les hormones de substitution a vu leur qualité de vie diminuer.

Les traitements substitutifs sont souvent associés avec des effets secondaires indésirables.

Tension

L’huile de lin pris pendant 3 mois à raison de 8g par jour a baissé les 2 chiffres de la tension artérielle d’un groupe de 59 hommes d’âge « mûr ».

L’effet a été attribué aux omégas 3 présents dans l’huile de lin.

Une autre étude a conclu que les graines de lin avec leurs fibres, les oméga 3 et les lignanes, ont induit un des effets hypotensifs le plus puissant jamais atteint par une intervention alimentaire.

Plaques d’athéromes

Lorsque les artères se bouchent, ce n’est pas une bonne nouvelle pour la santé cardiovasculaire.

Dans cette étude les chercheurs ont voulu savoir si les graines de lin qui aident à empêcher la formation de plaque artérielle, pouvaient aussi faire régresser les plaques déjà existantes.

En tout cas chez les lapins ça marche. Voici ce qu’ont conclu les chercheurs : « La prise de graines de lin est une stratégie valable pour accélérer la régression des plaques d’athéromes. »

Un mélange de graines de lin et graines de courge a aussi montré un effet anti athérogène dans un modèle animal.

Protection contre l’irradiation

Une étude sur des animaux a montré que la prise de graines de lin avant et/ouaprès exposition de leur thorax à des rayons X, a augmenté leur durée de vie de façon significative.

Syndrome du canal carpien

Pendant 4 semaines un groupe de 100 patients avec des symptômes légers à modérés ont appliqué de l’huile de lin une fois par jour.

Après cette période les symptômes se sont significativement améliorés ainsi que l’état fonctionnel du poignet, comparé au groupe placebo.

L’huile de lin est en effet connu pour ses effets anti-inflammatoire, antioxydant et analgésique, qu’elle soit utilisée par voie interne ou externe.

Cette étude a été réalisée en Iran où existe une tradition remontant à Avicenne, d’utiliser l’huile de lin comme « médicament ».

Diabète

Une étude française de l’Antenne Scientifique Universitaire de Chartres a montré que les lignanes dérivées des graines de lin, pourraient constituer un aliment médicament prometteur pour le prévention et le traitement du diabète de type 2.

Cancer du colon

Les graines de lin inhibent le développement du carcinome du colon.

La peau

Un traitement de 12 semaines avec des graines de lin rend la peau plus douce, moins sensible et mieux hydratée.

Autres bénéfices sur la santé des graines de lin

On a montré l’effet des graines de lin pour réduire le risque de maladie cardiaque et pour protéger contre l’ostéoporose.

Combien et comment?

Qu’elles soient brunes ou blondes, vous avez besoin de les moudre pour en bénéficier complètement. Un moulin à café électrique fera l’affaire.

Vous pouvez les moudre à l’avance et les garder au réfrigérateur.

Une étude a montré qu’à 22°C (température ambiante) des graines de lin moulues n’ont subi aucune oxydation même après 308 jours.

Vous voyez vous n’avez pas besoin de les moudre avant chaque utilisation comme il est souvent recommandé.

Consommez 1-3 cuillères à soupe par jour dans de l’eau, sur vos salades, dans un yaourt ou une compote.

Voici comment je les prends en ce moment. Je verse du lait d’amande dans un bol, j’ajoute les graines de lin, avec une cuillère à café de curcuma et une cuillère à café bombée de maca.

Vous pouvez aussi remplacer un œuf dans vos préparations pâtissières, par une cuillère à soupe de graines de lin mélangée à 3 cuillères à soupe d’eau. Laisser tremper pendant un quart d’heure avant de l'incorporer.

On peut ajouter les graines moulues dans des gâteaux, biscuits etc sans altérer les oméga 3. Des études montrent que les oméga 3 et les lignanes dans les graines de lin restentstables à la cuisson.

Pensez toujours à enrichir votre alimentation avec des « super » aliments de ce type, particulièrement concentrés en principes thérapeutiques.

L’alimentation du vingt et unième siècle est riche en aliments pauvres.