Contact

         

123 Street Avenue, City Town, 99999

(123) 555-6789

email@address.com

 

You can set your address, phone number, email and site description in the settings tab.
Link to read me page with more information.

Détox au printemps - et tout le temps

Blog

Le blog nutrition de Karen Vago

Détox au printemps - et tout le temps

Karen

Le printemps chinois est là depuis début février. Le nôtre arrive bientôt.

C’est le moment de penser à soutenir encore davantage votre corps dans son activité de détoxication!

 Pissenlits achetés au marché de Saint Germain en Laye

Pissenlits achetés au marché de Saint Germain en Laye

Le corps le fait en permanence et en médecine traditionnelle chinoise, le printemps est la saison du foie, l’organe principal qui effectue ce nettoyage. Chouchoutez-le particulièrement en ce moment.

Avant l’ère de l’industrie chimique, les toxines que le corps cumulait étaient essentiellement d’origine métabolique. Elles étaient issues du fonctionnement normal  d’un organisme qui crée des déchets qu’il doit ensuite éliminer.

La sagesse ancestrale (souvent reprise par les religions) voulait que l’on intègre dans ses habitudes de vie des pratiques alimentaires ou d’hygiène de vie comme le sauna, le hammam, les massages, pour aider à cette élimination.

Aujourd’hui c’est une toute autre histoire. Il s’y ajoute des éléments à éliminer liés à la pollution engendrée par l’industrie.  Le monde est pollué et personne n’est épargné.

La bonne nouvelle est que vous pouvez y faire quelque chose. Et c’est même indispensable d’être actif et délibéré aujourd’hui si vous voulez que vos cellules conservent leur intégrité et ne soient pas entravées dans leurs multiples rôles.

Les toxines peuvent ralentir votre métabolisme parce que les mitochondries (vos usines à fabriquer de l’énergie à l’intérieur de vos cellules) ont des bâtons dans les roues.  Au lieu de transformer les sucres et les lipides que vous mangez en énergie, vous les accumulez sous forme de graisse et en prime vous êtes fatigué. 

Oui la toxicité peut vous faire prendre du poids.

Les toxines chimiques de l’environnement peuvent endommager votre ADN et ainsi vous exposer à un plus grand risque de maladie. 

Ces toxines sont invisibles et c’est facile d’oublier qu’elles sont là en train de s’accumuler en sourdine, prêtes à faire des dégâts.

En 1992 j’ai écrit le livre, Protégez votre corps Maîtrisez les pollutions, un guide pratique pour à la fois prendre conscience des effets connus à l’époque des pesticides, métaux toxiques, radiations, additifs alimentaires, nitrates ET aussi utiliser les nutriments et aliments pour s’en protéger. 

Il y en a bien d’autres comme les dioxines, les composés volatiles, les composés halogénés, les phtalates dans les plastiques (BisPhénol A), les hydrocarbures aromatiques polycycliques.

L’accumulation de ces toxines peut contribuer à votre fatigue, aux maux de tête, à la prise de poids, à la déprime, au manque de clarté mentale, aux allergies, à des troubles neurologiques et hormonaux.

Une étude menée à la Mount Sinai School of Medecine sous l’initiative de la EWG (Environmental Working Group), a mesuré le niveau de polluants liés à l’environnement dans le sang de 9 personnes

Les chercheurs ont trouvé, en moyenne, la présence de  91 polluants chimiques dans le sang et l’urine de chacun des volontaires et 167 polluants au total.

Parmi ces 167 produits chimiques, 76 peuvent causer le cancer chez les humains ou les animaux, 94 sont toxiques pour le cerveau et le système nerveux et 79 causent  des malformations congénitales ou un développement anormal.

Ils ajoutent que les dangers de l’exposition à une combinaison de ces produits chimiques n’a jamais été étudiée. 

Une autre étude a montré la présence de 16 substances associées à un risque de cancer et de perturbation hormonale, chez 20 jeunes filles entre 14 et 19 ans.

Ces substances proviennent des produits de maquillage et de soins corporels qu’elles utilisent. C’est d’autant plus préoccupant que leur système reproductif est en plein développement. Des études montrent que cette tranche d’âge est particulièrement vulnérable face à ces perturbateurs endocriniens.

Vous aussi avez une charge corporelle de multiples polluants dont on ne connaît pas totalement les effets surtout lorsqu’ils sont mélangés dans une telle soupe polluante.

Voilà pourquoi aujourd’hui plus que jamais dans toute l’histoire de l’humanité, il est impératif de soutenir votre corps dans ses fonctions de détoxication. 

Tout d'abord

Enlevez de votre environnement immédiat les produits contenant des produits chimiques : produits d’entretien, produits cosmétiques et de soins corporels, alimentation, eau de boisson.

Certaines plantes vertes comme le Ficus benjamina et le Dracaena peuvent dépolluer votre intérieur. L’air de nos maisons est plus pollué que l’air de l’extérieur.

Ensuite

Traditionnellement il est recommandé de faire un nettoyage au printemps et c’est une bonne chose de profiter de cette saison du foie et de la vésicule pour les soutenir.

Personnellement je vous conseille d’avoir des pratiques quotidiennes pour vous dépolluer. Ayez un mode de vie détox. Et au printemps redoublez de vigilance.

Des recherches faites en 1995 par Jeffrey Bland PhD, ont montré que pour que les mécanismes de détoxification du corps puissent se faire de manière efficace, on doit lui assurer une nutrition adéquate et spécifique et particulièrement en protéines. Si vous consommez trop peu de protéines votre foie aura du mal à détoxiquer.

La détoxification d’une substance par le foie est un processus bien étudié et se fait en plusieurs étapes qui toutes demandent la présence de nutriments spécifiques.

Voici quelques conseils pour commencer ;

Boire de l'eau citronnée. Commencez votre journée par un grand verre d'eau chaude avec du jus de citron. Vous pouvez recommencer plusieurs fois dans la journée si vous voulez et si vous en ressentez le besoin. Le citron aide à la formation de la bile qui va véhiculer les toxines du foie pour les éliminer via les intestins. Le citron est un des seuls aliments au monde à être chargé négativement et donc à s’accrocher aux toxines qui sont chargées positivement. Ceci qui en fait un excellent aliment pour la détoxication et une aide digestive précieuse. Il aide le foie à détoxiquer et va oxygéner l'organisme.


Les protéines.  Mangez chaque jour le type de protéines qui vous convient (selon votre groupe sanguin ou votre GénoType) et dans les quantités recommandées pour vous. Elles sont essentielles pour la détoxification. Un anti-oxydant majeur du foie est le glutathion qui est synthétisé par le corps à partir de trois acides aminés présents dans vos protéines. Le glutathion peut littéralement chasser les pesticides et autres toxines de votre corps.

L’un de ces acides aminés est la glycine qui est présente en abondance dans le bouillon. Le fameux bouillon dont je parle souvent. La glycine est un précurseur du glutathion. Elle est également utilisée en tant que telle pour détoxiquer métaux toxiques, pesticides et autres substances chimiques. Buvez du bouillon. Je ne vous le dirai jamais assez !

Le soufre est nécessaire pour l'une des étapes de détoxification du foie. Les œufs sont une riche source d'acides aminés soufrés. D'autres aliments comme les oignons, l'ail, les poireaux, les échalottes, les choux, le brocoli, le chou fleur ainsi que les viandes, poisson, volailles et légumineuses sont riches en soufre.

Les légumes de la famille du chou, comme le chou rouge, vert et blanc, les choux de Bruxelles, le brocoli, le chou kale, le chou rave et le chou fleur sont les champions pour la détox. Ils sont riches en sulfurophane, glycosinolates et D-glucarate  autant de substances que votre foie utilise pour mieux transformer les substances toxiques en substances non toxiques avant d'être éliminés. Des études ont montré que les résultats sur le foie après consommation, étaient quasi immédiats sur l'efficacité de la détoxication.

Une précaution : si vous souffrez d’hypothroïdie mangez-les plutôt cuits et veillez à avoir suffisamment d’iode dans votre alimentation. Les aliments de la famille du chou contiennent en effet des goitrogènes qui sont en grande partie désactivés une fois cuits. La présence d’iode dans votre alimentation (sous forme d’algues par exemple minimise aussi l’effet sur la thyroïde.

Les betteraves sont très riches en anti-oxydants dont votre foie a un grand besoin . Elles ont été utilisées depuis les temps anciens pour fortifier le sang, améliorer la digestion et venir au secours des désordres du foie. Aujourd'hui on sait qu'elle contient une substance appelée bétaïne qui protège les cellules du foie. La betterave augmente la production des différentes enzymes du foie impliquées dans la détoxification.
On peut considérer la betterave comme un aliment médicament, certains diraient alicament pour détoxiquer le foie.

Consommez-la plutôt crue sous forme râpée ou dans des jus de légumes. On n'a pas besoin d'en consommer de grandes quantités pour bénéficier des bienfaits.

Le pissenlit. Ne laissez pas passer la saison (le printemps) de cette plante haïe par les amateurs de belles pelouses et aimé par les herbalistes qui en connaissent les vertus.

J’ai trouvé les pissenlits sur la photo au marché dimanche. Leur goût amer a des vertus digestives: il augmente les sécrétions gastriques à tous les niveaux (estomac, intestins, foie) pour mieux absorber ce que vous mangez. Il aide à l’évacuation de la bile qui permet l’élimination des toxines et la digestion des graisses.

Mais comme son nom l’indique, mangez-le à midi plutôt que le soir !

La racine que l’on trouve en herboristerie, est aussi un allié majeur pour votre foie l’organe par excellence pour éliminer les toxines. Elle favorise le travail du foie à tous les niveaux que ce soit la digestion des graisses ou l’élimination des toxines (y compris les hormones qui ne servent plus).

Si vous avez un jardin cueillez-les feuilles vous mêmes et mangez-les aussi souvent que possible au printemps.

D’autres plantes et substances qui aident à l’écoulement de la bile sont le chardon marie, l'artichaut, le curcuma et la lécithine.

Avoir un bon écoulement de la bile est une condition nécessaire à l’élimination efficace des toxines.

Baies rouges. Mangez des fraises, framboises, myrtilles, mûres, cassis, groseilles. Fraîches (en saison), congelées et séchées. Ces baies recèlent des trésors sous la forme d'antioxydants. Les pesticides, herbicides, métaux toxiques causent des dommages oxydatifs aux cellules, les empêchant de fonctionner normalement. Mangez souvent ces baies. Les baies de goji vendus séchés sont aussi très riches en nutriments antioxydants. Elles contiennent aussi de la bétaïne qui est un détoxifiant majeur du foie.

Il y a même un avantage à les consommer congelés: la congélation rend les pigments antioxydants encore plus bio disponibles pour l'organisme.

Le thé vert aide le foie à éliminer les toxines et à les déloger de vos réserves de graisse pour être éliminés via vos selles. Il est riche en polyphénols, une classe d'anti oxydants.

Buvez du thé rouge rooibos originaire d'Afrique du sud. Il a des qualités exceptionnelles.

Ce n’est pas du thé puisqu’il ne provient pas de la même plante que le thé mais le nom est resté.

Il a une richesse exceptionnelle en anti oxydants de toutes sortes. On a montré que le rooibos pouvait renverser une situation de cirrhose du foie dans un modèle animal. D'autres études ont aussi montré l'effet hépato protecteur du rooibos.

En conclusion, plutôt que faire des jeûnes en ne buvant que des jus de légumes ou de l’eau, nourrissez votre foie avec les aliments (y compris des protéines) et les nutriments dont il a impérativement besoin pour effectuer efficacement le travail de détoxification .

Pensez à lui tout le temps et pas seulement au printemps.


Dossier Gratuit

Inscrivez-vous à ma newsletter Infos Santé et recevez mon dossier spécial, 7 pratiques quotidiennes pour relancer votre énergie.

Travailler ensemble

Voulez-vous de l'énergie en abondance et une bien meilleure santé? Découvrez comment nous pouvons travailler ensemble - pour vous.