Contact

         

123 Street Avenue, City Town, 99999

(123) 555-6789

email@address.com

 

You can set your address, phone number, email and site description in the settings tab.
Link to read me page with more information.

Astragalus: immunité et stress

Blog

Le blog nutrition de Karen Vago

Astragalus: immunité et stress

Karen


La saison froide a bien commencée. Pensez à augmenter vos défenses immunitaires. Vous serez protégé contre rhumes, grippes, et autres affections hivernales.

Votre immunité peut pour une bonne part se construire dans votre cuisine et plus précisément dans votre marmite à bouillon !

Il est une racine qui nous vient de Chine et qui s’appelle Astragalus membranaceus et je vous recommande de l’ajouter à vos bouillons d’os !

Le bouillon d’os en lui-même contient des substances pour renforcer votre immunité. Aujourd’hui je voudrais surtout vous parler de l’Astragalus. Elle a d’autres vertus aussi, vous allez voir.

IMG_2839.JPG

Astragalus

Cette racine peut lentement mais sûrement vous aider à vous adapter à votre environnement qu’il s’agisse des microbes ou du stress.

J’ai commencé à l’utiliser moi-même dans ma cuisine, il y a quelques années. Dans la photo vous voyez de l’Astragalus (en bâtonnets), et aussi du Codonopsis et du FoTi encore appelé He Shou Wu.

Une amie me les a rapporté de Chine l’année dernière. Elles sont très prisées là bas.

La racine d’astragale est utilisée aussi maintenant en dehors des cercles de la Médecine Trditionnelle Chinoise (MTC) pour ses effets adaptogènes (protecteurs contre les effets du stress) et sur l’immunité.

La science s’y intéresse de plus en plus et pour 2017 j’ai pu compter au moins 33 études menées en Chine, où l’astragalus membranaceus est considérée comme une des plantes les plus importantes de leur pharmacopée.

La médecine chinoise dit qu’elle tonifie le Qi. On pourrait traduire Qi par notre niveau d’énergie mais c’est bien plus que cela.

J’aime cette définition de Lesley Tierra, une herbaliste très respectée aux Etats Unis : « Le Qi est la force vitale qui anime toute vie douée de sensation. Il est sans forme, invisible et difficile à mesurer, bien qu’il puisse être expérimenté et observé de façon palpable. Le Qi donne du mouvement et du feu à la vie. C’est une matière première précieuse qui est augmentée par la respiration et une nutrition appropriée. »

Voilà ce que la racine d’astragale peut faire pour vous : tonifier votre force vitale.

Elle le fait en agissant sur de multiples aspects de la santé dont voici les plus importants qui ont été relevés par la médecine millénaire chinoise et nos scientifiques.

La grande majorité des études sur l’astragale pour le moment ont été faites in vitro et sur des animaux, mais la médecine chinoise a un recul bien plus ancien sur ses effets dans la vraie vie.

Vous pouvez l’incorporer facilement et sous différentes formes, dans votre vie de tous les jours. Je vous explique comment à la fin de cet article.

Immunité :

Pour la protection contre les infections, l’astragalus est surtout un remède de prévention. Il est bon de l’utiliser dès l’automne si vous êtes sujet aux infections de l’hiver.

Il est dit que l’astragale construit une sorte de bouclier protecteur pour le corps créant une résistance contre certaines invasions comme celles des grippes et rhumes.

Elle est immunomodulatoire: elle stimule l’immunité si nécessaire ou elle la modère en cas de besoin.

C’est une plante nutritive que l’on peut utiliser régulièrement et généreusement. Elle exerce son action à la longue. Pour cette raison il est recommandé de l’utiliser très régulièrement si vous voulez avoir une réelle action sur vos défenses pour cet hiver.

On a montré dans différentes études que l’astragale augmente plusieurs marqueurs de l’immunité et notamment ceux impliqués dans le processus de protection contre le cancer et dans certaines affections virales autres que le rhume ou la grippe : encéphalite virale, hépatite B.

L’administration d’astragale a aussi eu un effet significatif sur l’immunité d’un groupe de personnes souffrant d’herpès de la cornée.

Dans une étude, des injections d’Astragalus membranaceus en même temps qu’un traitement de chimiothérapie a augmenté de manière significative la qualité de vie de patients atteints de cancer du poumon dans un stade avancé.

Dans le domaine du cancer, l’astragale promet d’être un adjuvant précieux à la chimiothérapie pour à la fois augmenter son efficacité, en diminuer la toxicité, augmenter la performance du système immunitaire et améliorer la qualité de vie des patients.

La nature ne cesse de m’émerveiller !

Cardiovasculaire

Plusieurs études récentes ont montré l’effet cardiotonique de l’Astragalus membranaceus chez des patients souffrant d’insuffisance cardiaque.

L’hypertension est un autre aspect de la santé cardiovasculaire pour lequel l’astragale pourrait avoir un effet bénéfique.

En MTC elle est utilisée pour les palpitations avec essoufflement.

Foie

On a montré l’effet hépato-protecteur de l’astragale lors de l’administration de toxines chimiques in vitro et in vivo.

Cette nouvelle est précieuse pour différentes raisons. Pour moi elle montre que cette racine pourrait protéger notre foie en cas d’ingestion de médicaments particulièrement toxiques et de chimiothérapie et pour nous protéger contre les éléments polluants de notre environnement qui font maintenant partie de notre vie.

Autres

De très nombreuses études préliminaires sur des aspects très variés de la santé donnent à penser que l’astragale est une plante aux multiples vertus.

Elle aurait le potentiel de :

  • Protéger les enfants contre les angines à répétition.

  • Aider les personnes atteintes du syndrome de fatigue chronique

  • Avoir un effet diurétique et aider en cas d’œdème

  • Ralentir les effets de l’âge

  • Favoriser la production de testostérone

  • Aider en cas d’infections urinaires

  • Améliorer les fonctions cognitives

  • Aider à la réparation des tissus abîmés ainsi que celles de la barrière intestinale.

  • Aider au traitement du syndrome des intestins irritables et de la colite ulcérative.

  • Diminuer les tumeurs.

  • Avoir un effet protecteur contre la dégénérescence neuronale.

  • Avoir un effet anti-inflammatoire général

  • Protéger contre les effets destructeurs des anesthésies sur les neurones.

Tout récemment en septembre 2016 un article récapitulant les effets pharmacologiques de l’astragale a déclaré qu’elle avait un effet anti-inflammatoire, anti-fibrose, anti-stress oxydatif, anti-asthme, anti-diabète, immuno-régulateur, cardio –protecteur et qu’elle avait le potentiel de pouvoir être utilisée pour de nombreuses maladies.

Ceci rejoint bien l’utilisation qu’en fait la médecine traditionnelle chinoise : tonique général qui augmente l’énergie et la résistance aux maladies.

En pratique : combien et comment

La racine d’Astragalus membranaceus se présente sous différentes formes. Vous trouverez la racine sèche découpée en petits morceaux ou en bâtonnets à utiliser en décoction pour préparer des infusions ou à ajouter à vos bouillons d’os. Elle existe aussi en poudre.

Pour avoir un effet préventif valable, il est recommandé d’utiliser l’astragale régulièrement sur de longues périodes et en quantité suffisante. Personnellement ces dernières années je l’ai ajouté à mes bouillons d’os que je consomme presque tous les jours en automne et en hiver.

Le dosage recommandé est entre 10 et 30 grammes par jour. Achetez des quantités conséquentes entre 500g ou un kilo.

Vous pouvez faire une infusion longue en versant un litre d’eau bouillante sur 30 grammes de racine et en laissant infuser en couvrant pendant 4 heures ou toute la nuit. C’est la méthode de Susan Weed, l’une des premières herbalistes à avoir participé à la renaissance de la médecine par les plantes aux Etats Unis.

J’utilise moi-même cette méthode de plus en plus pour les plantes dites nutritives. Les orties en font aussi partie.

Vous pouvez aussi faire une décoction et ajouter des épices comme la cardamome, la cannelle, le clou de girofle etc.

La racine d’astragale a une place toute indiquée dans vos bouillons d’os. Choisissez les bâtonnets plutôt que les petits morceaux. Elles seront plus faciles à enlever ensuite. Mettez 30 grammes ou plus à mijoter dans votre marmite.

Une autre façon d’utiliser l’astragale est de mettre la poudre directement dans vos aliments. Je n’ai pas encore essayé.

L’astragale a un goût légèrement sucré, comme beaucoup de racines. Elle ne dénaturera pas vos bouillons et vos décoctions seront agréables à boire.

Excellente santé